ONLY FRENCH, un Festival Caméléon

  • DIVERSITE  MUSICALE  &  FRANCOPHONIE INTERNATIONALE

  • Affiche Boule Noire ©annie claire
    Affiche Boule Noire ©annie claire

Only French est une puissance organisatrice, une structure qui est également partie prenante  d’événements à l’étranger. Ainsi Only French diffuse des reportages live de sessions musicales et tisse des partenariats. Cette année, le choix des artistes du Burkina s’est fait à la suite d’échanges avec le Festival Badara de Bobo Dioulasso et Rendez-Vous Chez Nous de Ouagadougou.

L’association avec la structure Catalyse a permis cette année de présenter sur scène l’artiste suisse Phanee de Pool.

Ce sont des artistes qui assurent eux-mêmes le rayonnement de leur création musicale qui sont mis à l’honneur par le Festival Only French, c’est à dire des artistes qui ne sont pas formatés par les tuyaux de l’industrie musicale. Dominique Prévost parle d’artistes non A.G.M., entendez non génétiquement modifiés.

Soirée d’ouverture à La Boule Noire

Phanée de Pool à La Boule Noire ©annie claire
Phanée de Pool à La Boule Noire ©annie claire

C’est Phanee de Pool qui a ouvert la soirée, seule sur scène avec sa guitare et ses boucles. Sa prestation musicale est originale, tout comme son parcours professionnel. La jeune chanteuse suisse est gérée sur scène par son père et entame une carrière artistique après avoir servi dans la police.

La magie a opéré, et l’accueil du public lui a été très favorable, les applaudissements fervents l’ont bien soutenue.

Wally

Wally ©annie claire 02.08.2015
Wally ©annie claire 02.08.2015

Le chanteur français Wally lui a succédé sur scène avec un répertoire tourné vers l’humour et le divertissement.

Ensuite ce fut le groupe de l’Angola A’Mosi Just a Label, la pépite 2016 du festival Le Rêve Africain.

Le chanteur du groupe est Jack Njanga, très pop/jazz.

Soirée Burkina Faso

Trois groupes du Burkina sont à l’honneur pour la deuxième soirée de festival à La Boule Noire.

Accueillis avec des mets du Burkina [ poulet, beignets et boissons, bissap très populaire en Afrique, à partir de fleurs d’hibiscus, et jus de gingembre ], les festivaliers sont venus en nombre et en famille pour écouter les artistes, chanter et danser sur leur musique.

Patrick Kabré ©annie claire
Patrick Kabré

 

C’est Patrick  Kabré qui a lancé les premiers rythmes enfiévrés, seul avec sa guitare puis soutenu par d’ excellents musiciens aux drums et à la guitare qui ont également accompagné des deux groupes suivants.

 

Patrick Kabré diffuse des sonorités fortes, à la fois ethniques et pop. Son chant et sa musique entraînent bien les gens à danser.

 

Soeurs Doga ©annie claire
Soeurs Doga ©annie claire La Boule Noire 01.12.2017

Les Soeurs Doga ont continué à nous mettre en joie avec leur discours engagé et convaincant sur la cause des femmes. Leurs chants sont en langue locale, mooré ou dioula.

Leur look est coloré, leur gestuelle totalement libérée. C’est un bonheur de les voir évoluer ensemble dans un accord que seule la gémellité permet.

Kantala Traoré ©annie claire 01.12.2017
Kantala Traoré ©annie claire 01.12.2017

 

Le très grand Kantala Traoré a terminé la soirée. C’est un éminent joueur de kora du Burkina Faso qui aime bien venir jouer et chanter à Paris. Je l’ai rencontré en 2014 et nous avons sympathisé.

« Le prince burkinabé de l’ethno-pop » joue de la kora et de diverses percussions traditionnelles. Sa musique est très prenante, avec des accents de blues, salsa et même pop. Extraordinaire comme son, celui de la kora, sorte de harpe africaine avec une vingtaine de cordes, amplifié, c’est vraiment étonnant.

♫ https://www.youtube.com/watch?v=S-oBGQXWnYE

Des musiciens formidables ont accompagné les chanteurs pour cette soirée Burkina, ce sont :

Koto Brawa : batterie

Yannick Vela : basse

Jean-Baptiste Meyer-Bisch : guitare

Et la délicate Amina Mezaache à la flûte.

Soirée Sénégal au Pan Piper – DAKAR by NIGHT

Très belle ambiance pour cette dernière soirée de Festival au Pan Piper, beaucoup de monde venu écouter Naham Trio et Woz Kaly. Une soirée avec deux artistes du Sénégal en partenariat avec  Corsair.

Un Pan Piper bien rempli pour Only French ©annie claire
Un Pan Piper bien rempli pour Only French ©annie claire

Naham Trio, c’est une musique enthousiaste qui se répand comme une nappe euphorique. Mustapha Naham avec ses musiciens développe une énergie free jazz qui est appelée à voyager et convaincre.

Naham Trio au Pan Piper ©annie claire 02.12.2017
Naham Trio au Pan Piper ©annie claire 02.12.2017

Woz Kaly a une voix bien particulière et une tonalité qui force l’écoute. Son chant est concentré et doux à la fois, mixant wolof et français.

Woz Kaly au Pan Piper ©annie claire 02.12.2017
Woz Kaly au Pan Piper ©annie claire 02.12.2017

 

 

 

Woz KalyCette 24ème édition du festival Only French, festival musical et bio, respect de la planète oblige, est sous le signe du caméléon.

Caméléon

Dominique Prévost, son instigateur nous explique comment le public doit se mettre aux couleurs des artistes pour découvrir la diversité des musiciens de la francophonie, au delà de la sphère hexagonale.

Dominique Prévost ©annie claire
Dominique Prévost ©annie claire

Nous le remercions de tenir à bout de bras ce festival qui, s’il a lieu l’an prochain, fêtera sa 16ème année, chapeau !! Affiche

Claude Astier plus que jamais dans les étoiles

Disparition de Claude Astier

Professeur, philosophe, poète, chanteur et ami

Le décès de Claude Astier a été annoncé par sa famille le 13 Août 2017.

Claude Astier ©annie claire 12.09.2014
Claude Astier ©annie claire 12.09.2014

Ses obsèques ont été célébrées le 17 Août, en présence d’environ 200 personnes, dans la salle de la Coupole du Crématorium du Père Lachaise.

Claude Astier était un chanteur engagé, un poète contestataire, un musicien partageur, un organisateur non directif, bref un artiste inspiré.

Ses chemins, hors des sentiers battus l’ont emmené à connaître énormément de personnes de la même générosité, inventivité que lui. Il avait le don de fédérer autour de lui. Longtemps il a eu les mêmes musiciens à ses côtés, Antonio Licusati, Jean-Baptiste Laya, Patrick Fournier, les frères Sakarine.

Claude Astier a six disques à son palmarès, et un très grand nombre de concerts. Il animait depuis quelques années le Cabaret du Grand Toxique une fois par mois au Connétable. Il y a invité quantité de chanteurs et chanteuses qu’il a contribué à faire connaitre.

P1080559

Voici quelques lignes de sa biographie officielle qui ne manque pas de piquant. L’originalité et la liberté de cet artiste ont en effet tout pour nous séduire.

– 1975 à 1985, avec le spectacle «Astier et le Glaucoscope» accompagné par Michel Luciani et Jean Mougne aux guitares et Jacky Lambert à l’ accordéon, nombreux spectacles et tournées, plusieurs télés entre Marseille, Genève et Paris. Violoniste, il tourne et compose pour le réalisateur Roger Kahane, dans Varinka, Papa Poule, Les deux frères, (dramatiques télévisées).

– 1986, il se lasse de la chanson, et crée une collection d’objets d’écriture qu’il expose et vend dans de nombreux salons internationaux.

– 1995, travaillé par la nostalgie de la scène, il revient à la chanson comme un serpent de mer. Il rencontre ceux qu’il baptise  «Les frères Sakarine» : Jean Baptiste Laya, guitare, Patrick Fournier, accordéon, et Antonio Licusati, contrebasse, qui donnent à son tour de chant une couleur swing et une nouvelle énergie. Ils se produisent dans de nombreux festivals de chanson française et enregistrent ensemble trois albums.

Il écrit également des chansons en duo pour la « comédienne-chanteuse-peintre » Dominique Mac’Avoy qu’il invite souvent dans ses concerts, et avec qui il enregistre en 2010 « Délires et vicissitudes de l’amour ».

A la même époque il édite le premier «Lexique d’argot européen» (EAN 9782950735652), ou : « Comment maîtriser le casse-toi pauvre con en six langues », ce qui lui vaut d’être souvent aublé du nom de Professeur Astier.P1340327

Si Allain Leprest était encore de ce monde, il serait venu aux obsèques de son pote de longue date. Gilbert Lafaille y était lui, ainsi que Sarcloret, Dominique Cravic, Nicolas Bacchus, Céline Caussimon et bien d’autres chanteurs.

Allain Leprest et Claude Astier ©annie claire 09.08.2017
Allain Leprest et Claude Astier ©annie claire 09.08.2017

La cérémonie fut digne du grand homme, sobre, efficace, sans débordement de sentiments, toute en intelligence et en finesse. Nous y avons rencontré beaucoup d’amis, les musiciens ont joué jusque tard en terrasse au bistrot de l’avenue du Père Lachaise.

Stephen Harrisson, les Frères Sakarine aux obsèques ©annie claire 17.08.2017

Stephen Harrisson, les Frères Sakarine aux obsèques ©annie claire 17.08.2017

Clause Astier était aimé pour ses qualités humaines et apprécié pour son talent artistique hors du commun. C’était un homme d’une grande élégance.

 

Annie Claire 18.08.2017

 

 

 

La Passerelle.2 tient le bon bout.

1er anniversaire de La Passerelle.2 

Capture

Photo ©annie claire 29.07.2017
Photo ©annie claire 29.07.2017

Située 52, rue Popincourt, en contrebas de Ménilmontant, à deux pas de la République, du Bataclan, et de l’église Saint Ambroise, La Passerelle.2 est un cosy petit lieu, un havre d’accueil pour la musique, ceux qui en font et ceux qui l’écoutent.

Daniel Zanzaza ©annie claire 28.07.2017
Daniel Zanzaza ©annie claire 28.07.2017

Daniel Zanzara est un mélomane, il est fondu de musique et de chanson, c’est aussi un homme qui est généreux et partageur. Voici quelques mois, il a décidé de fonder un lieu où les amateurs de musique se retrouveraient en toute liberté, pour jouer, pour échanger, pour écouter, mais aussi rester ensemble en journée, et en soirée.

C’est sous forme de Disquaire-Café qu’il a fait prendre forme à son projet, en investissant un quartier jadis envahi par les marchands et fabricants de textile. Depuis quelques années, le onzième arrondissement était menacé de mono activité avec les grossistes qui avaient déserté le Sentier pour ces rues moins chères de la capitale.

C’est ainsi que les quartiers Bréguet, Sedaine, Popincourt, menacés d’asphyxie par l’absence d’activités de secteur tertiaire, services et culture en particulier, se régalent de la création d’initiative comme celle de La Passerelle.2.

Une initiative saluée par les habitants

La Passerelle.2 a ouvert en Juillet 2016, et son succès est dû certainement à l’ambiance qui y règne. Certes les lieux sont propres et accueillants, Daniel Zanzara a investi des sommes importantes pour transformer des locaux de stockage et de vente en salons de musique, clairs et ouverts sur l’extérieur. Dans cet endroit modernisé donc, peu à peu se sont installés des show cases musicaux, des ateliers d’écriture, des signatures de livres.

Les murs sont couverts des pochettes de disques, affiches des artistes qui y sont passés. Un piano depuis peu est à la disposition des musiciens, et un bar permet de délimiter une salle qui fait office de préparation culinaire, car l’on y mange également. Assis sur des chaises, tabourets ou même canapés, on déguste des assiettes composées, mais aussi parfois des mets cuisinés par tel ou telle artiste.

JB Notché à La Passerelle.2 ©annie claire 28.07.2017
JB Notché à La Passerelle.2 ©annie claire 28.07.2017

Les musiciens y ont établi leurs habitudes

Nous y avons applaudi, entre autres artistes, Patrick Abrial & Jye, Lili Cros & Thierry Chazelle, Karen Lano, K!, Nathalie Réaux, Sébastien Kunz, Gio, Mèche, Pauline Drand, Rosie Marie, Paul Galiana, Camille Feist, Magou Samb, Jean Lapierre, Jean Dubois, Claudio Zaretti, Fleur Offwood, Eskelina, Sangue, Gisèle Pape, Katel, Maud Lübeck, Gervaise, Jeph, Nilem… artistes sur lesquels j’ai eu l’honneur de faire des articles ici ou dans la presse papier.

A la rentrée, nous allons y retrouver garance, Lily Luca, Superbravo, Flo Zink, Carole Masseport, et bien d’autres, dont Ignatus avec ses ateliers d’écriture (et sur lequel je viens d’écrire un article ici.)

L’on ne se fait pas prier pour venir, même sans connaître le programme du jour, plusieurs soirs d’affilée, et l’on n’est jamais déçu ni par l’accueil ni par la fréquentation. Le mot d’ordre proposé par Daniel est liberté.

Voici sa profession de foi : « Je n’aime pas les courants parce qu ils sont étroits et souvent manipulateurs ! Ils nous entraînent dans des ondes closes et souvent obscures ! Je préfère les vagues parce qu’elles sont bouillonnantes, enivrantes, lumineuses et qu elles ne sont jamais les mêmes ! Elles vous laissent un goût salé, une envie irrésistible de plonger à la recherche d’un bien être salvateur ! Elles ont le goût de la vie et la saveur de l’inconnu ! Pour la musique, c’est pareil, je préfère les vagues aux courants…. »

La Passerelle intérieur ©annie claire 29.07.2017
La Passerelle intérieur ©annie claire 29.07.2017

Ce samedi 29 Juillet 2017 a eu lieu la fête qui célébrait le premier anniversaire de La Passerelle.2.

Une cinquantaine d’artistes sont venus chanter et jouer, des centaines d’autres sont venus soutenir et célébrer l’événement, c’était très coloré et extrêmement vivant. Toutes les générations étaient réunies pour cette journée musicale.

La foule pour le premier anniversaire de La Passerelle.2 ©annie claire 29.07.2017
La foule pour le premier anniversaire de La Passerelle.2 ©annie claire 29.07.2017

Dans cette atmosphère actuelle pesante qui a vu la fermeture de lieux et de festivals de musique, parisiens et provinciaux, il est fort agréable de saluer l’ouverture de nouvelles formes d’accueil et de soutien des artistes indépendants, en dehors des réseaux traditionnels de médiatisation.

Nous souhaitons longue vie à La Passerelle.2 qui a fait ses preuves de solidité et d’efficacité pendant ces douze derniers mois. Nous espérons que de nombreuses personnes, structures et groupes auront à coeur d’emprunter et de fréquenter cet espace de liberté entre personnes de bon goût et de bonnes intentions.

Daniel Zanzara et Bruno Marsella ©annie claire 28.07.2017
Daniel Zanzara et Bruno Marsella ©annie claire 28.07.2017

Merci Daniel Zanzara et Vive La Passerelle.2 !!

https://www.facebook.com/lapasserelle.2/

Sophie Gourdin et Mathilde Duhamel ©annie claire 28.07.2017
Sophie Gourdin et Mathilde Duhamel ©annie claire 28.07.2017
Karen Lano, Nathalie réaux, Marie Lesnik, Sébastien Kunz à La Passerelle ©annie claire 28.07.2017
Karen Lano, Nathalie réaux, Marie Lesnik, Sébastien Kunz à La Passerelle ©annie claire 28.07.2017
Foule à La Passerelle pour l'anniversaire du lieu ©annie claire 28.07.2017
Foule à La Passerelle pour l’anniversaire du lieu ©annie claire 28.07.2017

Annie Claire 31.07.2017