Régis Mannarini « J’ai pas la clef »

Il y a quelques mois, Régis Mannarini m’envoyait une gentille lettre manuscrite qui accompagnait l’envoi de son premier album « J’ai pas la clef« . J’écoutais immédiatement ce disque qui m’a charmée. Et le flot des affaires courantes a fait que je n’ai pas eu le temps d’en rédiger une chronique. Cet été, je mets mon temps parisien à profit pour me LIRE LA SUITE…

Mélanie Fazi, héroïne

« Nous qui n’existons pas » de Mélanie Fazi 123 pages chez Dystopia Héroïne, Mélanie Fazi l’est à double titre. Déjà, elle est elle-même l’héroïne de sa « non-fiction », c’est à dire de son récit existentiel. Avec un courage exceptionnel allié à la force de son écriture sans ambages, elle nous dévoile avec précision les étapes de son développement personnel l’ayant conduite sur LIRE LA SUITE…

Les Fils du Facteur dans ma boite

Dans ma boite de courrier, il y a plein de ressources. Parmi les disques reçus par voie postale et ceux rapportés de concerts et festivals, il y a, non pas des lettres mortes, mais des musiques en instance. Je veux parler aujourd’hui des Fils du Facteur, un groupe de Vevey en Suisse autour de Sacha Maffli et Emilien Colin. J’ai LIRE LA SUITE…

Lucien Chéenne « Pied tendre »

Autrefois, nous classions nos disques vinyles en deux catégories, ceux qui ne quittaient pas la maison et que nous écoutions dans nos chambres, et ceux qui nous permettaient de danser et que nous apportions chez les potes lors des fêtes. « Pied Tendre » de Lucien Chéenne appartient à la deuxième catégorie. Quoique… si c’est du vrai rockabilly bien gigotant, bien festif, LIRE LA SUITE…