Décès de Jean-Marie Desbeaux

Obsèques le 27 Avril 2017 au Père-Lachaise

 Jean-Marie Desbeaux

Desbeaux

 

Jean-Marie DESBEAUX vient de nous quitter. Ses obsèques ont eu lieu au Père-Lachaise en présence de nombreux parents et amis.

Cet homme cultivé était un artiste accompli et un homme charmant. Peintre, auteur compositeur interprète, nous le rencontrions souvent à l’Acacia ou à l’Echelle à coulisse. Il avait fondé en 1972 Les Routiers sont sympas présenté par Max Meynier.

C’était un homme de radio bien sûr, il présentait avec le regretté Pierre Esperbé Paroles et Chansons sur Aligre FM. Après le décès de Pierre en 2009, Jean-Marie a assuré seul l’émission.

Tristes nous sommes, la cérémonie a été à la hauteur de l’élégance de l’homme.

P1280812

 

©annie claire 27.04.2017

Daguerre traverse la nuit avec Barbara

Daguerre au Café de la Danse

27 Avril 2017

P1280556

Daguerre, c’est Olivier Daguerre, qui écrit, compose et chante, Michel Moussel à la basse énervée et Mikaël Bentz au clavier, guitare, violon.

Sur le livre-disque 9 titres chez Lamao Editions

il y a des choeurs formidables, du cor et autres cuivres, trompette et bugle.

Daguerre livre

Derrière chaque titre, que ce soit dans le texte,   dans la musique, ou dans le phrasé, se cache une allusion aux classiques de la chanson, Barbara, Reggiani, Jamait… Ca fait rêver, et affine l’écoute, discrètement, efficacement.

La voix du chanteur est timbrée et granuleuse, pas encore éraillée, elle parle de vie et d’ivresse, de comptoirs et d’espoir. Les textes sont poétiques, l’art de l’ellipse savamment pratiquée. Pour cette traversée, point de fards, point de phares, des rêves d’angoisse, et la quête d’amour.

P1280547

Dérisoire, notre vie, notre corps destiné à disparaître, qui suis-je où allons-nous tous dans un même élan ? Va t-on continuer à se faire la guerre pendant qu’on est encore vivants ? Comme le dit Olivier Daguerre sur scène, les chansons sont sombres, d’ailleurs les artistes ne sont pas en tenue printanière, mais en couleur de Barbara, La dame en noir fait des merveilles.

P1280535

Le dernier morceau du disque est une merveille, il s’agit d’une chanson basque emblématique de Xabier Lete en hommage au poète Xalbador. C’est la troupe « Les capes en couette » qui le chante en langue basque.

 

Le bel objet livre-disque vous coûtera 21 € seulement chez  Lamao Editions.

Annie Claire 26.07.2017

 

 

 

 

 

 

Mandolino reçoit Mondino, Salut Stéo !!

 

 

Stéphane Mondino rêve à l’Européen

 P1280505

Stéphane Mondino à L’Européen

Le 24 Avril 2017 Sortie d’album

Les rêves de Babylone

12 Titres – LGSR – Sphère France -L’autre Distribution

Disque

Stéphane Mondino est resté simple et sympathique.
Relativement médiatisé, le jeune quarantenaire est à l’aise sur les plateaux TV et radios, sur scène il est extrêmement décontracté, sans apparats, il montre son Vrai visage. Cette sincérité doit lui ouvrir bien des portes.

Mondino

Sa musique est comme lui, douce ou forte, l’écriture poétique sait se faire violente. Ainsi va la vie avec ses tourments, ses chimères et ses rémissions, ses cadeaux, l’amour qu’elle met à la portée d’humains que nous sommes.   A nos Amours !!

P1280503

La densité de la voix de Stéphane Mondino nous promène entre rêve et réalité, entre illusions et renoncements, entre grisaille et espérance, entre larmes et rires. Le chanteur se balade  dans son parcours onirique, en passant du piano à la station debout avec guitare électrique. Pour son environnement rock, il est aidé de l’excellent Romain Roussoulière à la guitare et de Max Darmon à la basse, le tout dans une atmosphère tantôt pop planante et douce, et tantôt dans de rudes envolées de cordes en feu.

P1280520

La voix ronde du chanteur nous emmène parfois aussi vers les duretés du réel, du monde matérialiste et hostile qu’il faut bien regarder en face. En fait, si l’on sait l’accepter, on peut transcender cette noirceur et s’évader vers des traversées aussi bucoliques qu’enchanteresses.

Ainsi la dernière chanson résume ce chemin initiatique :  Le temps sera des montres molles / de l’alpha à la Volga / Un jour tu partiras / Un jour la terre s’arrêtera … La vie sera du vitriol / Le sol sera de la poussière.

P1280514
C’est alors que la fine silhouette de Karine Sachs vient s’installer un peu en retrait sur scène pour prêter sa voix et son existence réelle au texte.

Cette recherche de sens, Stéphane Mondino l’a faite, passant d’un Aubervilliers bien gris à un Montpellier plus souriant. Il l’a faite aussi avec ses rencontres de parcours, dont celle décisive avec Francis Cabrel. Pour lui, tout est important, et ce sixième album présente une densité et une maturité fort intéressantes.

En première partie, le groupe Vera Cruz a préparé l’ambiance de Mondino avec une belle musique. Le chanteur a participé à l’écriture de l’album de Stéphane Mondino. P1280496

Annie Claire 25.04.2017