Madame Arthur renaît à Pigalle et garde toutes ses paillettes

Le Divan du Monde accueille Madame Arthur

Enseigne

Fanta Touré Animatrice des lieux Chez Madame Arthur ©annie claire 22.06.2017
Fanta Touré Animatrice des lieux Chez Madame Arthur ©annie claire 22.06.2017

 

Le célèbre cabaret transformiste créé en 1946 a vu passer bien des artistes transsexuels de renom parmi les plus célèbres, Cricri, Coccinelle ou Bambi.

Bambi, la fameuse transsexuelle de plus de 80 ans, s’y produisait encore l’an passé, j’avais alors le bonheur de la photographier. Souvenons-nous que Marie Pierre Pruvot (pour l’état civil) avait fondé la Revue du Caroussel, devenue par la suite professeur de lettres, puis romancière, elle n’a jamais vraiment abandonné la vie artistique.

Bambi chez Madame Arthur ©annie claire 10.06.2016
Bambi chez Madame Arthur ©annie claire 10.06.2016

La troupe actuelle, très haute en couleur, est composée de « Créatures travesties et chantantes » qui « installent leurs plumes et leurs excentricités » dans un spectacle musical décalé en français tous les jours du mercredi au samedi à 20h. Il s’agit de Monsieur K, Charly Voodoo, Miss Morian, Patachouille, The Man inside Corinne, l’Oiseau Joli.

P1090883P1320714

P1090878P1090874

French Collection – Cabaret Club en français

Depuis la reprise du lieu en 2015, c’est l’équipe du Divan du Monde qui reprend le cabaret Madame Arthur. P1090854P1090904Le Divan du Monde, créé début 19ème s’appelait Musette de Saint Flour, et devient en 1870 le Divan Japonais.image Situé au même numéro 75 rue des Martyrs, ces deux salles séparées par un patio intérieur sont un lieu privilégié pour les soirées musicales, dansantes, programmées ou privatisées.

Guillaume Farley sur la scène du Divan du Monde ©annie claire 22.06.2017
Guillaume Farley et sa joyeuse bande sur la scène du Divan du Monde ©annie claire 22.06.2017

Chaque salle possède deux larges bars, dans la mesure où les lieux se déploient sur deux niveaux. Le décor est d’époque, début 19ème, avec de belles boiseries, des glaces décorées, des moulurations, escaliers et rambardes en fer forgé ouvragé. escalierLe tout a été restauré, mais pas remplacé, le cachet de l’ancien reste la signature du lieu.

Il s’y donne des concerts, dans une ambiance très bon enfant, sur la scène du Divan du Monde, le plus souvent, les spectateurs sont invités à se rendre de l’autre côté du patio chez Madame Arthur P1090829autour de la troupe et des tables où sont servies des assiettes gourmandes et des cocktails. J’ajoute que l’accueil est très sympathique, personnellement il m’est très agréable de fréquenter ce lieu pour des concerts, des festivals ou des événements privés.

Le bar du Divan du Monde ©annie claire 22.06.2017
Le bar du Divan du Monde ©annie claire 22.06.2017
Fanta Touré à droite animatrice des lieux ©annie claire 22.06.2017
Fanta Touré à droite animatrice des lieux ©annie claire 22.06.2017

Paris est une Fête chez Madame Arthur

Ce 22 Juin a eu lieu une Fête de l’Eté chez Madame Arthur. C’est Serge Gainsbourg qui était à l’honneur, car il en a été le pianiste et le chef d’orchestre dès 1954, après avoir pris la place de son père Joseph Ginsburg.

Robi, Caroline Loeb, Adrienne Pauly et la Troupe de Madame Arthur ont chanté du Gainsbourg. A cette occasion, les personnalités de la musique étaient conviées à un open-bar au champagne des plus conviviaux.

Champagne chez M%adame Arthue ©annie claire 22.06.2017
Champagne chez Madame Arthur ©annie claire 22.06.2017

Le monde de la nuit et le monde de la musique se retrouvent régulièrement dans ce lieu mythique dont il est si bon de profiter dans son décor historique au coeur du Paris des frivolités et du divertissement Montmartre – Pigalle.

Annie Claire 23.06.2017

 

La Canada tient la scène de la musique sur l’Esplanade des Invalides

 

Nuit Boréale pour la Fête de la Musique

©annie claire 21.06.2017
©annie claire 21.06.2017

Belle idée que d’investir le centre de Paris pour faire découvrir le jour de la Fête de la Musique l’actualité du monde musical du Canada. C’est la sixième année que le Canada installe devant le Centre Culturel Canadien, sur l’Esplanade des Invalides, une scène géante pour recevoir « La Nuit Boréale« . Les moyens déployés sont d’envergure, lumières, sonorisation et village de tentes. Tout est réglé au petit point pour six groupes plus invités que nous aimons déjà pour la plupart, pour les avoir vus en concert au Canada justement, ou en tournée parisienne.

Tout est installé et le backstage [au secours, là-bas on doit dire l’arrière scène] va ouvrir ses portes, pour recevoir les sommités du monde musical venues de partout, des parisiens bien sûr, des provinciaux, des directeurs de festival, des canadiens, organisateurs, responsables, artistes, techniciens,  que l’on a plaisir à retrouver, un espace-pro comme ils savent en créer, ici et là-bas, un endroit convivial chaleureux propice aux échanges.

P1320633

Le Canada est un pays accueillant qui aime les français, il l’a prouvé pour cette Nuit Boréale avec son accueil en forme de garden-party, sous les arbres, en contrebas de l’immense scène. Rafraîchissements locaux, poutine, tourtières de poulet et lobster-rolls [du homard de là-bas dis donc] du Nouveau Brunswick, les professionnels ont pu discuter des projets et s’abreuver avant ou après avoir écouté les artistes sur la scène.

L.O Image

Le journal Longueur d’Ondes partenaire historique de l’événement, en a profité pour fêter la sortie du nouvel exemplaire d’été du magazine, couverture rouge avec Cabazi en tête d’affiche. Le journal fête cette année ses 35 années d’existence.

J’ai ainsi pu retrouver et même faire connaissance avec des rédacteurs et photographes de Longueurs d’Ondes, et également certains de FrancoFans dans lequel je publie régulièrement chroniques et articles.

Florent Bony et laura Marquez ©annie claire 21.06.2017
Florent Bony et laura Marquez ©annie claire 21.06.2017
Marylou Aubondéclic et Virginie Nourry ©annie cla&ire 21.06.2017
Marylou Aubondéclic et Virginie Nourry ©annie claire 21.06.2017

La soirée fut belle, et la chaleur humaine s’est ajoutée à la chaleur ambiante pour créer un climat de fluidité artistique et d’ écoute optimale.

Caroline Savoie ©annie claire 21.06.2017
Caroline Savoie ©annie claire 21.06.2017

Nous avons retrouvé Caroline Savoie de Moncton, dont je vous ai souvent parlé, car je l’ai vue en concert à Paris et en Acadie. Cette jeune chanteuse de 22 ans a une superbe voix. Ses chansons sont tendres et pas compliquées. Elles parlent au coeur, et la sincérité de l’artiste fait craquer le public.

Caroline Savoie à Paris ©annie claire 21.06.2017
Caroline Savoie à Paris ©annie claire 21.06.2017

Medhi Cayenne est également un artiste de Montréal que j’apprécie et dont je parle volontiers. C’est le type même du jeune rockeur tendre. D’aucuns disent qu’il a le feu sacré, c’est vrai, il explose en scène, sans limite, il donne, il se donne.

Medhi Cayenne Nuit Boréale ©annie claire 21.06.2017
Medhi Cayenne Nuit Boréale ©annie claire 21.06.2017

C’est un fougueux sentimental que j’aime beaucoup, son sourire est immense et sa bonne humeur constante. Le public français l’a adopté et il est réclamé de partout.  https://www.youtube.com/watch?v=1JbKLg9zxIE

La Bonze est une artiste originaire du Maroc que j’ai vue en Gaspésie, à Petite Vallée l’an passé. Cette Nadia s’est fait remarquer avec une percutante reprise de Formidable de Stromae en arabe. Elle chante en français également, ses musiques sont plutôt pop et légères. https://www.youtube.com/watch?v=m6r2lLKPl2U

Yann Perreau est un rockeur survolté qui met les foules en mouvement. Sa musique électro est très efficace pour ce faire, les jeunes en sont dingues, ils étaient des centaines devant le podium du Canada sur l’Esplanade des Invalides pour cette Nuit Boréale 2017.

Yann Perreau en taiile réelle et sur écran géant ©annie claire 21.06.2017
Yann Perreau en taiile réelle et sur écran géant ©annie claire 21.06.2017

Je cite également les groupes Sam Roberts Band, Ubiquitus Synergy Seekers dit USS et Ryan Playground qu’il m’a été difficile de suivre sur la longueur, compte tenu de l’affluence et des fumigènes en front de scène. J’y reviendrai ultérieurement.

Geneviève Ryan est une jeune fille à contre-courant. Douée en tout, elle joue de tout et se joue de tout. Des modes surtout; elle pourrait bien vous étonner. Je vais essayer de la rencontrer la prochaine fois que je vais à Montréal.

Nuit boréale image

La Nuit Boréale s’inscrit en tant que manifestation phare au sein des célébrations du 150ème du Canada en France. Ceci donnera lieu à un nouvel article, à bientôt.

Annie claire 21.06.2017

Oh Taquet !! pour les Francofolies à La Loge avec Laura Cahen, Fiona Walden et Pi Ja Ma

Image

Concert Oh Taquet Saison 5

La Loge – 19 Juin 2017

La création musicale en oeuvre

avec Le Chantier des Francos, Arcadi et Le Théâtre de La Loge.

Les artistes accompagnés cette année par Emilie Yakich (Chantier des Francos) et Olivier Moreau (Arcadi) sont Pi Ja Ma et Fiona Walden.

P1320522

Pour parrainer cette soirée de fin de saison à la Loge, c’est Laura Cahen qui est l’invitée d’honneur. Elle a été accompagnée en 2015 sur ce dispositif d’aide à la création, au perfectionnement et la diffusion de spectacle musical.

Fiona Walden a créé la surprise

P1320476

La première artiste sur scène, Fiona Walden, a scotché l’assistance avec sa voix grave puissante et son style androgyne cheveux longs à la Patti Smith. Là ne s’arrête pas la comparaison, car elle chante en anglais des balades engagées.

Elle jouait avec des musiciens nouveaux, ce qui n’avait pas l’air de l’affecter outre mesure, l’alchimie était réussie. Fiona est française, elle a 26 ans, et déclare qu’elle fait de la pop-électro-western, de fait elle est ro[ck]-mantique, et son principal atout, tel son idole/icône Janis Joplin, réside dans la puissance et la tessiture de sa voix. Notons qu’elle aussi à son Johnny, ça devient amusant cette présence chez nos jeunes chanteuses influencées par le folk outre atlantique, parfois d’ailleurs c’est un Bobby.

Cette singularité de voix a plu à Saad Tabainet, dès 2012. Le producteur, compositeur, guitariste a fait alliance avec Fiona pour un travail artistique commun de composition et écriture puis production d’albums. Le deuxième, enregistré récemment dans les studios d’Abbey Road est très attendu.

Pi Ja Ma chante aussi en anglais

Pi Ja Ma ©annie claire 19.06.2017
Pi Ja Ma ©annie claire 19.06.2017

Elle vient de la Nouvelle Star 2014, s’appelle Pauline et n’a pas froid aux yeux. Sa jeune impertinence est sympathique et communicative. Elle danse sur scène une pop décalée, expose ses dessins ça ou là parmi les instruments, et va jusqu’à peindre des traits de pinceau noir sur le visage de ses musiciens. Décidément cette jeune avignonnaise n’est pas conformiste, et sa voix est assez intéressante.  https://www.youtube.com/watch?v=CzM0IA9ao34

Laura Cahen dans les étoiles

Laura Cahen La Loge ©annie claire 19.06.2017
Laura Cahen La Loge ©annie claire 19.06.2017

Je suis Laura Cahen depuis plusieurs années, elle ne me déçoit pas. Elle a également une voix puissante et une originalité certaine.

C’est assurément une chanteuse que le lyrisme enveloppe. Son habit de scène est romantique à souhait, robe noire de velours à manches longues, sur des bottines très Nouvelle Angleterre. L’artiste revient d’une résidence à St Pierre & Miquelon, elle en rapporte un clip de son dernier album « Nord »[11 titres Bellevue music] qui a été très bien accueilli par la presse spécialisée.

Seule en cène, avec ses guitares comme à La Loge, ou entourée de ses musiciens comme au Café de la Danse, Laura Cahen installe une atmosphère onirique très inspirée. Son écriture allusive est très personnelle et contraste avec les sons de sa guitare électrique. Sa voix longue et chaude accompagne les invitations surréalistes que les mots délivrent. Bref c’est à une traversée céleste que nous invite la chanteuse, rendant vite accro un public en veine de profondeur.

Surprise dans le set de Laura Cahen, la chanteuse nous adonné avec brio la chanson d’Anne Sylvestre La femme du vent, le public a beaucoup applaudi ce moment.

Je ne me fais pas prier pour écrire sur elle, ici, dans la presse chanson, également sur un webzine qui a ma pratique, la Magicbox, voici un exemple ici.

Pour conclure sur cette soirée intéressante Oh Taquet, on peut dire que les trois artistes chanteuses étaient singulières et captivantes. Si Fiona Walden et Pi Ja Ma sont davantage dans un registre pop, Laura Cahen s’en détache pour rejoindre celui de la chanson française actuelle de qualité.

Annie Claire 20.06.2017