Sarah Olivier la bouillonnante

Sarah Olivier  11 titres  La Triperie

pink-galina

 

 

 

 

 

 

 

J’ai revu dimanche avec grand plaisir la bouillonnante Sarah Olivier. Cette artiste est incomparable et délicate, son oeuvre est jubilatoire.

Je l’avais applaudie Au Limonaire en Juin dernier, et constaté combien cette chanteuse est riche, profonde et à la fois proche des gens. Il y a autour d’elle un halo d’inspiration poétique, souvent onirique, et l’on perçoit en même temps une grande exigence artistique.

Dans ses interventions scéniques, tout est démesuré et maîtrisé à la fois. Son premier album « Pink Galina » propose onze titres tous très différents dans le style musical, mais d’égale qualité au plan technique et artistique.

Son proche collaborateur Stephen Harrison diffuse des notes feutrées de sa belle contrebasse. La pétillante Elisabeth Keledjian est à la batterie, Babx au piano, Nico Duportal à la guitare, Joseph Doherty aux guitares et au saxophone. La réalisation de Bob Coke est parfaite, l’écoute est délectable.

J’aime la voix chaude de Sarah Olivier qui sait se faire douce ou lyrique selon les morceaux, dont elle a composé la musique pour la moitié d’entre eux. Son écriture nous rend vite addicts, ça divague, mais ça ne dit pas vague du tout. C’est une dentelle fine qui tisse mots, cris, notes et même à l’écoute du disque, on sent la gestuelle débridée. Car Sarah Olivier est d’une fantaisie inouïe et d’une liberté délicieuse. En cette période de présents et cadeaux divers, offrez « Pink Galina » à vos proches.

annie claire 3.12.2014 une aperçu ici pour les plus pressés : http://www.deezer.com/artist/83386

La Morissette fait rugir Le Lion d’Or

 

Geneviève Morissette au Lion d’Or de Montréal

le 10 novembre 2016

Venue comme Félix Leclerc lancer son premier disque à Paris, Geneviève Morissette a été adoptée par les Français. Elle a fait sa place en France, en chantant dans des petits lieux, puis dans des plus grands, pour faire un magnifique concert le 7 Novembre 2016 à La Cigale.

p1170762

C’est trois jours après qu’on la retrouvait à Montréal, pour un récital au Lion d’Or. Ce cabaret est chargé d’histoire, sa décoration dans un style art déco est une subsistance des édifices des années 30. Il a été dirigé par une forte femme, Leda Duhamel, il a maintes fois changé de main depuis, mais son charme est intact. C’est un haut lieu prestigieux de la danse, de la chanson, il a ponctué maints événements de première importance. Grâce à une habile restauration, il a pu garder son aspect de l’époque. p1180084

Geneviève Morissette donc a retrouvé à Montréal son équipe de musiciens, ceux qui ont travaillé avec elle pour l’enregistrement de son disque. [Antoine Gratton : basse piano réalisation, Marc Chartrain : batterie, Simon Kearney : guitare].Visiblement elle était très contente de jouer avec eux.

C’est au Québec que Geneviève Morissette a commencé à se faire connaître, en participant à divers tremplins. Elle a gagné trois prix importants à Granby en 2014, dont celui des Rencontres d’Astaffort. C’est là qu’a commencé son aventure française.

Geneviève Morissette c’est une personnalité intense, comme on dit là-bas. Elle sait ce qu’elle veut, et elle fait tout pour y arriver. Elle a un atout majeur, qui n’est pas si répandu chez les artistes qui réussissent, elle aime les autres. C’est une femme attachante, parce qu’elle véhicule une fibre humaine tendrement dirigée vers les autres. Elle sait écouter. C’est Lynda Lemay qui lui a fait faire ses premières scènes, elle la fait monter sur sa scène de l’Olympia en 2014 pour une chanson finale. Lynda Lemay est aussi une artiste au grand cœur. p1180128

Je suis Geneviève Morissette depuis le début à Paris, j’ai écrit pas mal d’articles sur elle, ce qui fait que je la vois bien évoluer. Sa fougue dévastatrice s’est un peu tempérée, mais elle a gardé son ardeur et sa pétulance sur scène. Elle a peu à peu abandonné pour la scène les robes de mariée avec ornements et dentelles, à Montréal, elle avait adopté une tenue pantalon près du corps du meilleur effet, portée avec des hauts talons, ce qui lui affinait encore la silhouette.

En revanche, son personnage s’étant quelque peu concentré, je trouve qu’elle fait davantage qu’avant penser à Diane Dufresne, qui semble être un de ses modèles. Fort tempérament, crinière rousse, voix puissante, notre Morissette s’impose avec des chansons teintées d’humour. Extravagante, bourrée d’énergie, elle exerce une certaine fascination sur le public qu’elle sait séduire et fidéliser avec une authenticité que nul ne peut lui contester. Quelques uns de ses mots dans la dernière strophe de la chanson Pour moi la France:

Si c’est trop pour la France /Moi j’y crois pas /J’va me foutre à genoux à terre/Pour crier Aimez moi….Comme toutes les chanteuses qui exagèrent…

p1180109

C’est également une grande sentimentale. Elle a vécu à Paris les lourds événements du Bataclan en novembre 2015, et a composé une chanson qui est fort belle, attachante et sensible.
Chez La Morissette, on trouve du sensationnel Exploser, M’acheter un jet, Gueuler ma vie, Crise de nerfs et l’on trouve aussi du tendre Pour moi la France, Paris. p1180114

Avec sa brillante prestation au Lion d’Or, Geneviève Morissette est venue montrer aux québécois qu’elle avait bien progressé en deux années. Son album sortira en février prochain dans ce même lieu, le Lion d’Or. Et comme Geneviève adore travailler avec d’autres artistes, je peux vous révéler qu’elle projette de faire quelques dates avec … Jérôme Charlebois, le fils d’un célèbre père du Québec, Robert Charlebois.

Comme une consécration, l’on a vu la journaliste musique de Radio Canada, Monique Giroux venir sur la scène du Lion d’Or an fin de concert pour féliciter Geneviève Morissette, visiblement émue de cet honneur.

Annie Claire 01.12.2016

p1180136

Fantastik Karina

K ! Fantasque, décalée, et si tendre.

Karina Duhamel est une artiste qui a bien roulé sa bosse, elle a parcouru la France entière en chantant, beaucoup des chansons des autres, et puis des siennes, quand lui vint l’envie de créer à son tour. Ainsi son spectacle le Fantastik Show est né en 2012. p1180795

Elle a choisi de se présenter au Pic d’Or en 2014, au Mégaphone Tour et au tremplin Reims Oreilles. En 2015 elle était finaliste du Prix Moustaki , sélectionnée pour le Grand Zébrock et Prix Découverte pour pause Guitare. Arcadi, Canal 93 et la Scène du Canal la soutiennent.

Le Fantastik Show de K ! (alias Karina Duhamel), on le suit depuis plusieurs années.
Ce projet est très personnel, terriblement original, il retrace l’imaginaire de sa créatrice, souvent en proie avec des chimères musicales.p1180805

Pour notre plaisir donc, Karina Duhamel utilise un ordinateur et un clavier pour trafiquer les sons, car elle chante, figurez-vous, et s’accompagne. Elle ne fait pas que chanter, elle parle, déclame, joue et arrose ses fleurs. Sa mise en scène est riche, son univers est chargé d’émotions, sa recherche est orientée vers l’humain. Les filles, les femmes dans leur diversité y sont dépeintes, croquées, jusqu’à tronçonnées.

p1180788

p1180791On connaît le côté trash de l’artiste, il ne se dément pas. Karina pourrait même verser dans le gore, le temps d’une chanson cruelle. La poésie la rattrape, et après nous avoir épouvantés, elle nous émerveille, c’est là son génie. Car ses rêves, comme ceux des enfants, peuvent être des vrais cauchemars, avec des bourreaux, ou des contes de fées, avec des princesses ou des Carabosses.

Le Fantastik Show, ça ne se raconte pas, ça se vit. C’est suffisamment riche et concis pour que l’on puisse y transférer tous ses fantasmes en plus de ceux de l’artiste. K ! ne se cache pas, si elle apparaît en manteau, avec une grande capuche et se cache les yeux. Elle se découvre peu à peu, se transforme, se dévêt et se revêt d’habits de lumières, de boas rouge et blanc, de chapeau pour finir près du public, la voix nue, dans une chanson a capela des plus émouvantes.p1180797

Revenons au spectacle, qui est fait un Kabaret fantastique, où des effets spéciaux très élaborés rendent les rêveries existantes. Un lampadaire s’anime, des globes chantent et font des grimaces. Des fleurs poussent et produisent des notes, on se retrouve en pleine fantasmagorie colorée.p1180812

Et l’actrice, la chanteuse ?? elle se meut parmi les multiples objets de son décor, avec un visage menaçant, des yeux mitraillette, ou arborant un demi-sourire ravageur. Elle vit son show pleinement et l’on se sent capable de venir à son secours si elle venait à défaillir. Forte et faible, cette Karina Duhamel a une popularité formidable, avec ses grands yeux bleus bien ouverts, elle ne laisse personne indifférent.p1180798

Le Fantastik Show de K ! c’est à la Scène du Canal Jemmapes, les lundis, mardis et mercredis jusqu’au 14 Décembre.

Annie Claire 29.11.2016