La Chanson de Roland

Roland Le Blevennec ©annie claire 23.03.2018

Roland Le Blévennec, fondateur du Festival Voix de Fêtes à Genève, et du Chat Noir à Carouges est un breton installé en Suisse. Il bénéficie d’un bon niveau de notoriété et d’une sérieuse côte d’amour en Suisse et ailleurs, car il est très ouvert et aime les autres. Cet illustre personnage est resté très humble et très humain, les sirènes de la célébrité n’ont pas affecté son sourire amical. Une rencontre avec lui est toujours une fête.

Fiches Banane

Roland Le Blévennec a donc en 2017 passé la main pour le Festival Voix de Fête à deux jeunes  organisateurs, Priscille Alber et Guillaume Noyé. Vingt ans après l’avoir créé, Roland se retrouve programmé à son tour dans le festival pour la création d’un projet original. Il consiste à relater des épisodes de sa vie artistique au travers d’anecdotes insolites et amusantes. Roland a donc écrit « Les chroniques de  la fiche banane » qui retracent et remettent dans le contexte de l’époque les débuts du musicien, chanteur, rockeur, tromboniste et guitariste. S’appuyant sur des images projetées, l’auteur conteur, assis à une table tel qu’à sa maison, avec une lampe de bureau, commente sous formes de chroniques vivantes les circonstances dans lesquelles il a fait de la musique à ses débuts.

C’est là que la fiche banane a pris toute son importance, la fiche qu’il n’était pas si facile de brancher entre les enceintes acoustiques et les amplis de l’époque. Celle-ci devient emblématique du récit de Roland. Le poste à lampes millésimé 1949, la voiture d’occasion acquise pour la tournée du groupe avec le premier cachet et qui mourut avant d’avoir accompli son service sont aussi des marqueurs de la jeunesse d’un certain Martin Leblé, alias Roland du groupe « Le soldat inconnu ».

Au Golf Drouot

Le groupe fréquentait le Golf Drouot, cette institution du 9ème arrondissement qui a commencé par être un mini-golf 9 trous avant de devenir la scène des rockeurs des années 60-70. Les jeunes Hallyday, Dutronc, Eddy Mitchell, Chaussettes Noires et autres y ont animé des soirées où le public dansait. Roland y a côtoyé Fabienne Thibeault, Gérard Philippe, Les Bratsch…

Roland avait apporté son trombone, il voulait  recréer toute la belle humeur de son groupe. Bien des années après, le musicien s’est mué en organisateur. Il a fédéré bien des mouvances d’artistes autour du Chat Noir, en 1985, le club et le restaurant, car il a officié également derrière les fourneaux. En 1998 il a imaginé, puis créé le Festival Voix de Fête à Genève pour encourager la diversité des formes d’expression musicale francophone en Suisse. Le festival se propose de mettre en lien différentes salles de la capitale pour favoriser la circulation des artistes. Il est associé à la mouvance Bars en Fête qui épouse le même esprit. C’est un réseau culturel qui est mis en place, servant de vitrine internationale devant un panel de professionnels aussi bien qu’un public en veine de découvertes musicales.

Tous autour de Roland pour distribuer la raclette

Roland Le Blévennec est un ambassadeur de la bonne humeur. Partout où il va représenter sa musique, son festival, il apporte une note de partage. Il a institué en Acadie et au Québec la cérémonie de la  raclette suisse qui permet aux participants des festivals de communier tous ensemble autour d’une table. Jolie initiative qui a donné lieu à bien des péripéties pour déjà le voyage des meules de fromage par avion. Fidèle à la tradition, il a organisé une raclette de fin de spectacle sous forme de surprise géante dans le festival et je vous prie de croire que rien n’a filtré, personne ne se doutait que Roland allait rapidement enlever son costume de scène pour passer derrière la table et nous servir des assiettes de raclette. Ce spectacle pourrait faire l’objet d’adaptation pour figurer au programme d’autres festivals, c’est ce que des programmateurs ont aussitôt demandé.

©annie claire

J’espère que cela se réalisera car c’est original comme concept et avec la raclette finale, c’est top !!! Merci Roland !!!

Annie Claire 02.04.2018

 

Une réponse à “La Chanson de Roland”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *