Guy Marchand « Né à Belleville »

Guy Marchand D.R.

Né à Belleville dans une famille modeste, Guy Marchand s’est fait un nom dans le cinéma, dans la littérature, et dans la chanson. A plus de quatre-vingt ans, il se souvient de sa vie, et pas plus qu’à ses débuts il ne se prend au sérieux. C’est d’ailleurs pour cela qu’il s’est attiré tant de sympathie. Le voici qu’il se dévoile, dans l’écriture des onze chansons de cet album « Né à Belleville » à paraître le 13 novembre prochain. La musique, dit-il est ce qui est le plus important pour lui, « c’est un métier d’enfant » dans lequel l’éternel séducteur juvénile se retrouve. Même s’il se cache un peu avec son visage barbu, l’oeil est toujours rieur, et le crooner n’a rien perdu de sa verve.

Musicien, Guy Marchand l’a toujours été, jouant de la clarinette, du saxophone et du piano. Amateur de textes également, comme romancier (cinq ouvrages à son actif) et en tant qu’auteur de chansons, pour lui et pour d’autres. [Sait-on qu’il a écrit des chansons pour Hervé Vilard, Régine et Nicoletta ?]. Depuis 1965 et sa Passionata qui a embrasé le public, le chanteur a sorti presque une vingtaine d’albums.

Même s’il a joué dans une soixantaine de films, Guy Marchand ne nous a jamais semblé comédien, et c’est avec un naturel sans faille qu’on le retrouve à travers les chansons de ce nouvel album. Ses thèmes restent les mêmes, la poésie, la chanson, la danse, les femmes, l’amour. Sa voix de chanteur de charme s’est un peu patinée avec le temps, elle est toujours émouvante et porte des mots qui sonnent vrai. Quant aux rythmes, il n’est pas surprenant de retrouver son blues, son jazz et son tempo de tango. Le tout swingue efficacement, les instruments s’emploient à mettre en valeur des mélodies qui nous séduisent bien. Piano, accordéon, clavier sont entre les mains de Ludovic Beier qui assure la direction artistique. Beaucoup de guitares sont présentes, guitare nylon, guitare manouche, guitare électrique, un violon, un alto, contrebasse et autres cordes pour une ambiance jazzy pleine de tendresse.

Heureusement que Guy Marchand s’entretient corps et âme, car c’est plutôt surprenant de réaliser qu’il est octogénaire, déjà. Longue vie à ce crooner que l’humour et la philosophie conservent à merveille.  !!   ♫ Sois cool ♫ est un titre qui résume bien cet état d’esprit.

Artmada Productions [PIAS]

Annie Claire 04.10.2020

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *