Faby PERIER « La Renverse »

Une femme libre et déterminée

Faby Perier est une porte-voix des sans voix. C’est une porte-parole des causes difficiles. S’il en est une à qui la vie a beaucoup demandé, c’est bien elle. Ses combats ont été mediatisés, je l’ai connue il y a bien des années dans les associations féministes. Elle est engagée pour les droits des femmes, pour les libres choix des minorités, pour la reconnaissance des différences, pour la liberté d’expression. Ce n’est pas le simple fait d’avoir dû lutter âprement contre un cancer, ou d’avoir surmonté le manque d’amour dans sa famille adoptive qui l’ont amenée à prendre un micro. C’est sa propre force, son énergie intrinsèque et son élan vital qui la poussent à ses prises de parole.

Une artiste authentique et touchante

Le chemin d’écriture de Fabienne Périer a été long, mais il est sûr. Ce cinquième album, autoproduit comme les précédents, est concentré et puissant. Ce qui marque le plus, à la première écoute, c’est l’empreinte vocale de la chanteuse. La voix de Faby Perier est très émouvante, elle reflète un être entier qui se livre, qui s’expose. Elle est claire et posée, permettant l’écouteur d’entrer en phase avec ses mots. L’écriture des chansons est classique, l’alternance couplet/refrain permet d’apprécier les musiques qui sont plutôt bien réussies. L’on notre des trouvailles dans les doubles sens comme : Ton amour est à bout [tabou] ou Des mille et des cents [sans].

Elle chante comme une évidence

Chanter pour Faby Perier, c’est une façon de communiquer avec le monde extérieur, d’entrer en relation avec les autres. C’est une femme qui a besoin des autres, qui ne s’apitoie pas sur son sort et souhaite aller vers l’autre. C’est par la chanson qu’elle parvient utiliser son énergie créatrice. C’est une prise de risque, car si elle a reçu une solide formation musicale, elle ne s’est jamais accompagnée elle-même. Ainsi elle a travaillé sa voix pour offrir au public un véritable dialogue dans lequel elle laisse apparaître ses failles. Quand dans les entretiens, Faby dit que dans ses références musicales, il y a Véronique Sanson, Alain Bashung ou Barbara, nous ne sommes pas étonnés.

La Renverse comme une métaphore

C’est bien là un disque relativement court (7 titres), mais intense et surtout tonique. Certains, quand ils ne vont pas bien se mettent à écrire, ce qui est un acte relativement solitaire et narcissique, d’autres s’enferment et se laissent dépérir, Fabienne, elle, sort un disque. Un CD qui ouvre les débats, pas un pamphlet contre une cause ou une autre. Même affaiblie par les traitements thérapeutiques, Faby est POUR, pour justement ne pas s’endormir. C’est une fameuse leçon qu’elle nous offre avec cet album, nous les bien-portants, les bien-nés, les bienheureux (c’est pas si sûr). Elle renverse la charge de la preuve, elle prouve que la vie est en elle, obsédante comme le coeur qui bat symbolisé par les rythmes répétitifs de la batterie (écoutez bien). Merci et bonne route, Fabienne.

Annie claire 16.08.2018

6 réponses à “Faby PERIER « La Renverse »”

  1. Je t’admire tu es une sacrée nana avec un coeur énorme.Tu ne lâches jamais rien et toujours tu fonces et continues d’avancer.Nous sommes nombreuse à t’aimer et te soutenir.Bravo pour ce nouvel album et pour ta rage de vivre.Bisous ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *