François Morel « Tous les marins sont des chanteurs »

François Morel D.R. Photo du net.

Voici un projet très original de François Morel qui, comme on le sait ne manque ni d’à propos, ni d’imagination. Tout a commencé avec la découverte en brocante d’une brochure de 1894 La Cancalaise  dans laquelle 12 chansons d’Yves-Marie Le Guilvinec étaient reproduites, illustrées par l’auteur. Le Guilvinec évoque plutôt pour nous un port finistérien, et bien c’est surtout le nom d’un marin pêcheur épris de chanson et de musique. Il aurait composé en mer, lors des longues soirées sur un morutier ces chansons de marin pleines d’entrain et de souvenirs poignants. On y retrouve une certaine naïveté de l’époque, et surtout une description imagée d’une certaine classe sociale, les hommes de la mer et leurs familles, l’amour, l’éloignement, la solitude, les bars de la côte, la vie entre hommes en mer, l’ivresse des vents et des vins.

Le Guivinec

Après cette découverte donc, François Morel a fait équipe, comme souvent avec Antoine Sahler, et en l’occurrence avec Gérard Mordillat. Tous trois ont décidé de faire revivre ces chansons dans un spectacle dédié à Yves-Marie Le Guilvinec. La sympathique voix de François Morel s’applique à redonner le relief des textes, Antoine Sahler a ressuscité la musique, réarrangé les mélodies et les trois compères ont visiblement prix beaucoup de plaisir à proposer ce thème décalé qui va beaucoup parler aux bretons et autres peuples de la mer, les pêcheurs à la morue et leur descendance, de Brest à Lorient ou Pontivy.

Les Productions de l’Explorateur proposent ces 14 titres, l’illustration musicale est due à Antoine Sahler (guitare, clavier), Amos Mah (violoncelle, guitare folk, basse électrique). L’on entend même un joueur de bombarde avec une chorale locale et un sonneur. Jolie réalisation !! De l’Espérance à Recouvrance, revivons ces chansons de marins qui sonnent bon la fraternité. Petit clin d’oeil de nos artistes plein d’humour, ils parlent de mer, donc de météo marine, et ils n’ont pas pu s’empêcher de citer la journaliste spécialisée Marie-Pierre Planchon.

La sortie de l’album a été décalée au 16 octobre 2020. En voici un extrait.

Annie Claire 01.10.2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *