MOUSSU T & Lei Jovents Opérette vol.2

Voici un album bourré de bonne humeur ensoleillée et de bons rythmes dansants venus de partout où l’on aime la musique qui fait bouger. Le tout se passe à Marseille, le pays provençal où l’on aime galéjer, se réunir, faire de la musique et danser. Manger aussi, dans les paroles des titres issus des opérettes marseillaises de l’époque, on entend parler d’aïoli, de bouillabaisse, de pastis. La Canebière et le Vieux Port, la sardine et les salles de music hall locales complètent le tableau des chansons issues de la tradition populaire, le folklore marseillais, patrimoine musical très riche de ces années d’entre deux guerres.

Moussu T alias F. Ridel

Moussu T & les Jovents est un groupe emmené par François Ridel, avec le guitariste Blù, tout comme le groupe Massilia Sound System (plus reggae). Le groupe Moussu T & les Jovents a été créé en 2004 à la Ciotat, et en 2014 paraissait le premier volume Opérette reprenant des airs des opérettes marseillaises. On retrouve avec bonheur dans ces chansons des airs connus composés par exemple par Vincent Scotto « Ça c’est marseillais ». Belle surprise de retrouver la sublime voix de Rosemary Standley (de Moriarty) sur hélas un seul titre « J’ai rêvé d’une fleur« . A l’époque dans les opérettes, les rôles féminins étaient plutôt rares il est vrai.

Marseille a constitué un véritable melting-pot regroupant le folklore local provençal et les musiques chaudes venues des Antilles ou du Brésil ainsi que le jazz qui déferlait dans les milieux branchés hexagonaux. Dans le CD Opérette Vol.2, l’on retrouve des rythmes des danses de l’époque, fox-trot, charleston, java, tango. Comme les musiciens envoient la sauce avec une certaine virtuosité (une mention spéciale au banjo!), on se régale d’un bout à l’autre du disque. Les textes sont délicieusement empreints de la naïveté locale bien connue (c’est l’époque Pagnol avec son Marius, Fanny et César) et le tout est bon enfant, totalement historique et de très bon goût.

S’il est vrai que la Canebière tire son nom de canebe qui en provençal veut dire cannabis, nous aimons l’idée de nous y transporter pour profiter des effluves musicales du groupe Moussu T. A propos, Moussu, en provençal, c’est Monsieur, donc Moussu T c’est Monsieur Tatou. Bravo Monsieur François et votre groupe pour ce joli disque qui, s’il ne nous fait pas tout de suite danser, tout au moins nous fera à coup sûr chanter. En attendant la sortie du CD, faisons-nous  plaisir avec cet apéro.

Annie Claire 31.08.2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *