YAO « Lapsus »

Invitée par MusiConnect Paris ces 15 & 16 Février 2019, j’ai eu la chance d’assister à la prestation des scènes internationales primées dans la salle du Pan Piper à Paris. Parmi celles-ci je revis YAO que j’avais découvert à Montréal en 2016. Cet artiste d’origine togolaise vit à Ottawa. C’est un homme très charismatique duquel se dégage une grande douceur. C’est un poète qui se sert des mots slamés, chantés, c’est un comédien qui met ses textes en vie, qui les incarne sur scène avec une étonnante force tranquille. Très polarisé par le côté humain de chaque situation, il semble trouver l’inspiration de son mouvement dans la salle. Sur scène ses gestes sont lents, il ne danse pas, il ponctue ses mots.

Avec un large sourire, Yao m’a remis son dernier album Lapsus qui avant tout est un bel objet. Il est luxueux et se déroule en trois volets couleur cuir gainé avec coutures apparentes, il est présenté comme un livre en maroquin avec dorures sur tranche, ce qui est assez original. L’opus comporte 13 titres qui sont reliés les uns aux autres, et qui retracent des événements de sa vie. Comme il l’explique lui-même, Yao pense que nous sommes le produit de toutes nos rencontres. Sans concession, l’homme poète rend compte de ses manquements et difficultés dans sa vie sentimentale [Lapsus], ce qui l’a amené à fuit [Nomade] avant de faire [Echec et mat], car l’amour, c’est comme la guerre, les deux commencent d’ailleurs par une déclaration. « Etrange étranger, absurde absurdité », l’autre est toujours une énigme et le rapprochement une [Folie à deux]. [Parle-moi] est un dialogue des voix avec Cathy Vallières, très fort, très intense. « Je t’ai dans la peau comme je t’ai dans le coeur » résume bien la déclaration de Yao envers l’humanité à travers ses histoires de vie.

Yao à Paris ©annie claire

Personnage très attachant, Yaovi Hovi est un être authentique et exigeant. Il met son expérience au service des autres et a fondé sa propre maison de production. Il fait également des séances avec des jeunes pour « démystifier » l’écriture. Son sourire et son talent sont une ouverture pour donner de la confiance et de l’énergie à ses interlocuteurs, je regrette bien de ne pas le voir plus souvent moi-même. Regardons ce clip où il chante avec ses musiciens. Merci YAO.

Annie Claire 25.02.2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *