La Passerelle.2 tient le bon bout.

1er anniversaire de La Passerelle.2 

Capture

Photo ©annie claire 29.07.2017
Photo ©annie claire 29.07.2017

Située 52, rue Popincourt, en contrebas de Ménilmontant, à deux pas de la République, du Bataclan, et de l’église Saint Ambroise, La Passerelle.2 est un cosy petit lieu, un havre d’accueil pour la musique, ceux qui en font et ceux qui l’écoutent.

Daniel Zanzaza ©annie claire 28.07.2017
Daniel Zanzaza ©annie claire 28.07.2017

Daniel Zanzara est un mélomane, il est fondu de musique et de chanson, c’est aussi un homme qui est généreux et partageur. Voici quelques mois, il a décidé de fonder un lieu où les amateurs de musique se retrouveraient en toute liberté, pour jouer, pour échanger, pour écouter, mais aussi rester ensemble en journée, et en soirée.

C’est sous forme de Disquaire-Café qu’il a fait prendre forme à son projet, en investissant un quartier jadis envahi par les marchands et fabricants de textile. Depuis quelques années, le onzième arrondissement était menacé de mono activité avec les grossistes qui avaient déserté le Sentier pour ces rues moins chères de la capitale.

C’est ainsi que les quartiers Bréguet, Sedaine, Popincourt, menacés d’asphyxie par l’absence d’activités de secteur tertiaire, services et culture en particulier, se régalent de la création d’initiative comme celle de La Passerelle.2.

Une initiative saluée par les habitants

La Passerelle.2 a ouvert en Juillet 2016, et son succès est dû certainement à l’ambiance qui y règne. Certes les lieux sont propres et accueillants, Daniel Zanzara a investi des sommes importantes pour transformer des locaux de stockage et de vente en salons de musique, clairs et ouverts sur l’extérieur. Dans cet endroit modernisé donc, peu à peu se sont installés des show cases musicaux, des ateliers d’écriture, des signatures de livres.

Les murs sont couverts des pochettes de disques, affiches des artistes qui y sont passés. Un piano depuis peu est à la disposition des musiciens, et un bar permet de délimiter une salle qui fait office de préparation culinaire, car l’on y mange également. Assis sur des chaises, tabourets ou même canapés, on déguste des assiettes composées, mais aussi parfois des mets cuisinés par tel ou telle artiste.

JB Notché à La Passerelle.2 ©annie claire 28.07.2017
JB Notché à La Passerelle.2 ©annie claire 28.07.2017

Les musiciens y ont établi leurs habitudes

Nous y avons applaudi, entre autres artistes, Patrick Abrial & Jye, Lili Cros & Thierry Chazelle, Karen Lano, K!, Nathalie Réaux, Sébastien Kunz, Gio, Mèche, Pauline Drand, Rosie Marie, Paul Galiana, Camille Feist, Magou Samb, Jean Lapierre, Jean Dubois, Claudio Zaretti, Fleur Offwood, Eskelina, Sangue, Gisèle Pape, Katel, Maud Lübeck, Gervaise, Jeph, Nilem… artistes sur lesquels j’ai eu l’honneur de faire des articles ici ou dans la presse papier.

A la rentrée, nous allons y retrouver garance, Lily Luca, Superbravo, Flo Zink, Carole Masseport, et bien d’autres, dont Ignatus avec ses ateliers d’écriture (et sur lequel je viens d’écrire un article ici.)

L’on ne se fait pas prier pour venir, même sans connaître le programme du jour, plusieurs soirs d’affilée, et l’on n’est jamais déçu ni par l’accueil ni par la fréquentation. Le mot d’ordre proposé par Daniel est liberté.

Voici sa profession de foi : « Je n’aime pas les courants parce qu ils sont étroits et souvent manipulateurs ! Ils nous entraînent dans des ondes closes et souvent obscures ! Je préfère les vagues parce qu’elles sont bouillonnantes, enivrantes, lumineuses et qu elles ne sont jamais les mêmes ! Elles vous laissent un goût salé, une envie irrésistible de plonger à la recherche d’un bien être salvateur ! Elles ont le goût de la vie et la saveur de l’inconnu ! Pour la musique, c’est pareil, je préfère les vagues aux courants…. »

La Passerelle intérieur ©annie claire 29.07.2017
La Passerelle intérieur ©annie claire 29.07.2017

Ce samedi 29 Juillet 2017 a eu lieu la fête qui célébrait le premier anniversaire de La Passerelle.2.

Une cinquantaine d’artistes sont venus chanter et jouer, des centaines d’autres sont venus soutenir et célébrer l’événement, c’était très coloré et extrêmement vivant. Toutes les générations étaient réunies pour cette journée musicale.

La foule pour le premier anniversaire de La Passerelle.2 ©annie claire 29.07.2017
La foule pour le premier anniversaire de La Passerelle.2 ©annie claire 29.07.2017

Dans cette atmosphère actuelle pesante qui a vu la fermeture de lieux et de festivals de musique, parisiens et provinciaux, il est fort agréable de saluer l’ouverture de nouvelles formes d’accueil et de soutien des artistes indépendants, en dehors des réseaux traditionnels de médiatisation.

Nous souhaitons longue vie à La Passerelle.2 qui a fait ses preuves de solidité et d’efficacité pendant ces douze derniers mois. Nous espérons que de nombreuses personnes, structures et groupes auront à coeur d’emprunter et de fréquenter cet espace de liberté entre personnes de bon goût et de bonnes intentions.

Daniel Zanzara et Bruno Marsella ©annie claire 28.07.2017
Daniel Zanzara et Bruno Marsella ©annie claire 28.07.2017

Merci Daniel Zanzara et Vive La Passerelle.2 !!

https://www.facebook.com/lapasserelle.2/

Sophie Gourdin et Mathilde Duhamel ©annie claire 28.07.2017
Sophie Gourdin et Mathilde Duhamel ©annie claire 28.07.2017
Karen Lano, Nathalie réaux, Marie Lesnik, Sébastien Kunz à La Passerelle ©annie claire 28.07.2017
Karen Lano, Nathalie réaux, Marie Lesnik, Sébastien Kunz à La Passerelle ©annie claire 28.07.2017
Foule à La Passerelle pour l'anniversaire du lieu ©annie claire 28.07.2017
Foule à La Passerelle pour l’anniversaire du lieu ©annie claire 28.07.2017

Annie Claire 31.07.2017

Auteur : Annie Claire Hilga

Je suis reporter de concert, depuis bien des années, je chemine chaque jour de salle en salle, de ville en ville et de contrée en contrée à la rencontre des artistes. j'illustre mes articles avec mes propres photos.

2 pensées sur “La Passerelle.2 tient le bon bout.”

  1. Bonjour,
    En ce beau dimanche ensoleillé du 6 août 2017, un frisson m’a parcouru à l’écoute d’une voix simplement exceptionnelle dans une rue en l’Isle Saint-Louis.
    Une jeune artiste reprenant le répertoire de Piaf avec une
    chaleur et une sensibilité dans la voix, Sybille Lievois.
    Je vous sollicite car je suis chroniqueur sur le site précisé
    en amont. Auriez-vous le mail
    de Sybille, s’il vous plaît ?
    J’étais présent au 1er anniversaire de la Passerelle.2.
    Quel joli lieu !
    Au plaisir de vous lire !
    Philippe

    1. Bonjour, j’aime beaucoup Sibylle qui est déjà une artiste de renom. Voici le mail de sa productrice blancmusiques@freefr. Au plaisir de se croiser à l’un de ses concerts. Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *