Opéra-Rock Psychédélique des Hôtesses d’Hilaire

copyright annie claire

Les Hôtesses d’Hilaire mettent le turbo et passent à la vitesse supérieure.

Non contents d’avoir produit un album complet des morceaux de l’Opéra-Rock « Viens avec moi », CD que j’ai chroniqué pour le magazine FrancoFans, ils jouent la pièce musicale en direct et en grande pompe avec pléthore de musiciens, de comédiens, de choristes, de scénaristes et de producteurs. Mais attention, les Hôtesses d’Hilaire restent les Hôtesses d’Hilaire, et Serge Brideau reste Serge Brideau. Il apparaît dans ses postures favorites de personnage charismatique, mais pas lisse du tout. Il n’est pas coiffé, pas rasé, pas épilé, pas maquillé, pas body-buildé, juste déguisé et fidèle à lui-même, dansant, virevoltant d’un excès à l’autre.

Serge Brideau copyright annie claire

La première partie le présente avec certains accoutrements de scène habituels, la petite, toute petite robe noire, par exemple, avec sa gestuelle rituelle d’absorption et d’aspersion de divers alcools, vins, bière… (cette fois pas de champagne pour la grand’messe, tiens donc). Ses pas de danse sur scène nous font toujours tant plaisir. Mais voici qu’il s’entoure d’une équipe de femmes, douées et habiles comme lui dans un registre très burlesque, les colorées Hay Babies tout de rouge bottées, d’une part, avec Anna Frances Meyer et la comédienne de théâtre Diane Losier dans le rôle de la narratrice peu réservée, d’autre part. Tout cela est bon, très enlevé et semble relever d’un monde chaotique et jouissif purement imaginaire, une chose est certaine, les musiciens jouent fort bien, le son est au petit poil, et le style Hilaire est fidèle à ce que l’on en connaît. Beaucoup de débordements sur scène, des liquides et des objets renversés, des costumes vintage et une mise en scène follement rapide.

Mais de quoi parle cette pièce musicale au juste ?? Je ne déflore pas trop le sujet, car elle va être proposée à nos amis acadiens cette semaine, et ils sont les orfèvres en la matière, puisque l’action se passe chez eux et qu’une partie de la langue est la leur. Je reviens avec d’autres récits de ce spectacle très prochainement. Je peux d’ores et déjà vous parler d’un dédoublement du personnage du chanteur et d’un dialogue entre les deux entités en présence. Le personnage du chanteur jeune qui passe par une émission très populaire pour se faire remarquer (et formater), Kevin dans la pièce, est joué par Robin-Joël Cool.

Annie Claire 02.11.2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *